Comprendre la RE 2020 : les clés pour une construction durable à partir de 2022

énergie renouvelable

La RE 2020, qui remplacera la réglementation thermique RT 2012, est une nouvelle norme environnementale destinée à améliorer les performances énergétiques et réduire l’impact carbone des bâtiments neufs. À partir de 2022, elle s’appliquera aux projets de construction de maison individuelle ou collective. Dans cet article, nous vous présentons un aperçu des principales nouveautés de cette réglementation.

Baisse de l’empreinte carbone des constructions

Le premier objectif de la RE 2020 est la diminution de l’impact carbone des bâtiments tout au long de leur cycle de vie, depuis la phase de construction jusqu’à leur démolition. Pour cela, il sera nécessaire d’évaluer les émissions de gaz à effet de serre générées par chacune des étapes :

  • Choix des matériaux de construction
  • Transport et mise en place sur le chantier
  • Maintenance et rénovation
  • Démolition et gestion des déchets

Les acteurs de la construction devront ainsi privilégier des solutions plus respectueuses de l’environnement et moins émettrices de CO2.

Utilisation de matériaux biosourcés

Les matériaux biosourcés, tels que le bois, la paille, ou la terre crue, présentent un faible impact carbone et des propriétés naturelles intéressantes pour améliorer le confort thermique et acoustique d’un bâtiment. Leur utilisation sera encouragée par la RE 2020.

baisser l'empreinte carbone

Amélioration de la performance énergétique

La deuxième ambition de la RE 2020 est de poursuivre l’amélioration de la performance énergétique des bâtiments en mettant l’accent sur les besoins réels en énergie des occupants. Pour cela, plusieurs critères seront pris en compte :

  1. Besoins en chauffage, refroidissement et ventilation
  2. Réduction des consommations d’eau chaude sanitaire
  3. Diminution des pertes d’énergie liées aux ponts thermiques et à l’étanchéité à l’air

Production d’énergie renouvelable

Pour atteindre ces objectifs, les constructions devront favoriser la production d’énergie renouvelable (solaire, géothermie, biomasse…) ainsi que l’adaptation passive aux conditions climatiques. Cela passe notamment par une orientation optimisée du bâti, une meilleure isolation et une ventilation adaptée.

énergie et l'isolation

Favoriser le confort d’été

Avec le réchauffement climatique, assurer le confort d’été dans les bâtiments devient un enjeu majeur. La RE 2020 intègre donc des exigences spécifiques visant à limiter la surchauffe et éviter l’utilisation excessive de systèmes de climatisation énergivores. Ces exigences concernent :

  • Le choix des matériaux de construction
  • L’orientation du bâti et la conception des ouvertures
  • La protection solaire (volets, brise-soleil, végétalisation…)
  • La ventilation naturelle et le rafraîchissement nocturne

Indicateur de confort d’été

Un nouvel indicateur, appelé TicR (Température intérieure conventionnelle de référence), sera utilisé pour mesurer le confort d’été dans les bâtiments. Il permettra d’évaluer la capacité d’un logement à maintenir une température agréable en période estivale, sans recourir à un système de climatisation.

Température intérieure conventionnelle de référence

S’adapter aux besoins des occupants

Enfin, la RE 2020 vise à prendre en compte les besoins réels des occupants en matière d’énergie et de confort. Ainsi, la réglementation prévoit des exigences spécifiques pour les bâtiments destinés à accueillir des personnes sensibles, telles que les crèches, les maisons de retraite ou les hôpitaux.

Flexibilité et modularité

Les constructions devront également être flexibles et modulables, afin de s’adapter aux évolutions des modes de vie et aux besoins de leurs occupants. Cela passe, par exemple, par la possibilité de modifier facilement l’agencement intérieur ou d’ajouter des équipements énergétiques au fil du temps.

En résumé

La RE 2020 introduit de nouvelles exigences pour la construction de maison à partir de 2022, avec pour objectifs une diminution de l’impact carbone, une amélioration de la performance énergétique et un meilleur confort pour les occupants. Les acteurs de la construction devront ainsi repenser leurs pratiques et intégrer ces enjeux dès la conception de leurs projets.

S’INSCRIRE À NOTRE NEWSLETTER

Gilbert Aubry

Gilbert Aubry

Bonjour, je suis Gilbert Aubry, un passionné de la construction individuelle. Ma passion pour les travaux intérieurs et extérieurs ne s'arrête pas là. Je suis fier d'être propriétaire de cinq maisons en location nichées dans des coins pittoresques de la Dordogne : Sarlat, Monpazier, La Roque Gageac, Ribérac, Périgueux et Lalinde.

Les articles similaires

16 Déc 2023
conseils personnalisés

Quel est le rôle du constructeur de maison ?

En France, de nombreuses personnes aspirent à devenir propriétaires de leur logement. Pour cela, elles peuvent faire appel à différentes catégories de professionnels de la construction telles…

6 Nov 2023
les-constructeurs-de-maisons-en-charente-un-guide-complet

Les constructeurs de maisons en Charente : un guide complet

Lorsque l’on souhaite faire construire sa maison, il est essentiel de choisir le bon professionnel pour mener à bien ce projet. Pour cela, voici un…

5 Nov 2023
conception d'une maison par un professionnel

Pourquoi faire appel à un architecte pour votre projet de construction ?

Vous avez en tête un projet immobilier et vous vous demandez si faire appel à un architecte est réellement nécessaire ? Cet article vous explique…