Terrain constructible ou inconstructible ? Les questions à se poser pour bien choisir

Terrain constructible ou inconstructible ? Les questions à se poser pour bien choisir

Vous avez décidé de construire votre maison, et vous êtes à la recherche d’un terrain approprié. Deux options s’offrent à vous : un terrain constructible et un terrain inconstructible. Comment faire le bon choix ? Dans cet article, nous aborderons les différentes questions à se poser pour bien choisir entre un terrain constructible et un terrain inconstructible.

Qu’est-ce qu’un terrain constructible ?

Un terrain constructible est un terrain sur lequel il est légalement possible de construire une maison ou un bâtiment. Pour être considéré comme constructible, un terrain doit remplir certaines conditions, notamment en termes de superficie, d’accès aux réseaux (eau, électricité, assainissement), de localisation et d’autorisations administratives.

Les avantages d’un terrain constructible

  • Il est prêt à accueillir votre projet de construction, avec des installations existantes telles que l’eau, l’électricité et l’assainissement.
  • Le prix du terrain est généralement plus élevé que celui d’un terrain inconstructible, mais cela peut être compensé par les économies réalisées sur les travaux et les autorisations nécessaires à la construction.
  • La construction peut commencer rapidement une fois les autorisations obtenues, ce qui permet de gagner du temps dans la réalisation de votre projet.

Qu’est-ce qu’un terrain inconstructible ?

Un terrain inconstructible est un terrain sur lequel il n’est pas possible de construire une maison ou un bâtiment sans effectuer des travaux importants et/ou obtenir des autorisations particulières. Les terrains inconstructibles sont souvent situés dans des zones protégées, en zone agricole ou en zone naturelle, et peuvent présenter des contraintes telles qu’une pente importante, un sol instable ou une mauvaise accessibilité.

Les avantages d’un terrain inconstructible

  • Le prix d’achat est généralement inférieur à celui d’un terrain constructible, ce qui peut être intéressant si vous souhaitez investir à long terme ou dans un projet spécifique (agriculture, tourisme, etc.).
  • La situation géographique peut offrir un environnement privilégié et préservé, loin des lotissements et de la densité urbaine.
  • Il peut exister des solutions pour rendre un terrain inconstructible constructible, sous certaines conditions et avec l’accord des autorités locales (voir ci-dessous).

Comment savoir si un terrain est constructible ou inconstructible ?

Pour connaître le statut d’un terrain, plusieurs outils et démarches sont à votre disposition :

  1. Consulter le plan local d’urbanisme (PLU) de la commune où se situe le terrain. Le PLU est un document qui définit les règles d’urbanisme applicables sur le territoire communal, et il comporte notamment un plan de zonage qui indique si un terrain est constructible ou non.
  2. Se renseigner auprès de la mairie pour obtenir des informations sur le terrain et les autorisations nécessaires à la construction. La mairie peut également vous informer sur les éventuelles contraintes techniques ou environnementales liées au terrain (risques naturels, servitudes, etc.).
  3. Faire appel à un géomètre-expert ou un notaire pour déterminer avec précision les caractéristiques du terrain (superficie, limites, accès) et les règles d’urbanisme applicables.

Peut-on rendre un terrain inconstructible constructible ?

Dans certains cas, il est possible de faire évoluer le statut d’un terrain inconstructible en terrain constructible, sous certaines conditions et avec l’accord des autorités locales :

  • Demander un changement de zonage dans le PLU : cela implique de justifier la demande auprès de la mairie et de suivre une procédure administrative pouvant être longue et complexe.
  • Réaliser les travaux nécessaires pour lever les contraintes techniques ou environnementales rendant le terrain inconstructible (aménagements d’accès, stabilisation du sol, traitement des risques naturels, etc.).
  • Négocier des dérogations ou des aménagements auprès de la mairie, notamment pour les terrains situés en zone protégée (monuments historiques, sites naturels, etc.). Il est généralement nécessaire de proposer un projet de construction respectueux de l’environnement et du patrimoine local.

Les questions à se poser avant d’acheter un terrain constructible ou inconstructible

Pour bien choisir entre un terrain constructible et un terrain inconstructible, voici quelques questions essentielles à vous poser :

  • Quel est votre budget ? Les terrains constructibles sont plus chers à l’achat mais impliquent moins de travaux et de démarches administratives que les terrains inconstructibles.
  • Quel est votre projet de construction ? Un terrain constructible est préférable si vous souhaitez construire rapidement une maison ou un bâtiment. Un terrain inconstructible peut convenir pour un projet spécifique (agriculture, tourisme) ou un investissement à long terme.
  • Quelles sont les contraintes techniques et environnementales ? Renseignez-vous sur les éventuelles difficultés liées au terrain (pente, sol, accès) et les règles d’urbanisme applicables.
  • Quelle est la situation géographique ? Un terrain constructible est souvent situé en lotissement ou en zone urbanisée, tandis qu’un terrain inconstructible offre généralement un cadre plus préservé et naturel.
  • Êtes-vous prêt à effectuer des démarches et des travaux ? L’achat d’un terrain inconstructible implique souvent des démarches administratives longues et complexes, ainsi que des travaux importants pour le rendre constructible.

En résumé, choisir entre un terrain constructible et un terrain inconstructible dépend de vos objectifs, de votre budget et de votre projet de construction. Prenez le temps de vous renseigner sur les caractéristiques du terrain et les règles d’urbanisme applicables, et n’hésitez pas à consulter des professionnels (géomètre-expert, notaire, architecte) pour vous accompagner dans votre choix.

S’INSCRIRE À NOTRE NEWSLETTER

Gilbert Aubry

Gilbert Aubry

Bonjour, je suis Gilbert Aubry, un passionné de la construction individuelle. Ma passion pour les travaux intérieurs et extérieurs ne s'arrête pas là. Je suis fier d'être propriétaire de cinq maisons en location nichées dans des coins pittoresques de la Dordogne : Sarlat, Monpazier, La Roque Gageac, Ribérac, Périgueux et Lalinde.

Les articles similaires

16 Déc 2023
conseils personnalisés

Quel est le rôle du constructeur de maison ?

En France, de nombreuses personnes aspirent à devenir propriétaires de leur logement. Pour cela, elles peuvent faire appel à différentes catégories de professionnels de la construction telles…

6 Nov 2023
les-constructeurs-de-maisons-en-charente-un-guide-complet

Les constructeurs de maisons en Charente : un guide complet

Lorsque l’on souhaite faire construire sa maison, il est essentiel de choisir le bon professionnel pour mener à bien ce projet. Pour cela, voici un…

5 Nov 2023
conception d'une maison par un professionnel

Pourquoi faire appel à un architecte pour votre projet de construction ?

Vous avez en tête un projet immobilier et vous vous demandez si faire appel à un architecte est réellement nécessaire ? Cet article vous explique…